m1

Copyright 3.11 - 2015

C’est pour éprouver sa propre identité que Céline Kadara signe ainsi cette galerie de portraits hyperréalistes où la force et la fragilité de ces visages invitent à une plongée dans un monde intérieur.

Après avoir habillé les corps pendant plus de 15 ans en tant que styliste à Paris, c’est tout naturellement que Céline s’est tournée vers la peinture afin d’interroger ce lien profond entre les êtres : Le Visage.

 Le Visage est une énigme, ce lien entre les hommes reste une source de questionnement.

Qui sommes-nous ? Quel est notre rôle ? Quel masque nous fait-on porter ?

Parmi tous ces rôles, quel est celui que l’artiste choisit ?

Toutes ces questions se glissent derrière la grâce et la beauté esthétique d’une première lecture, où la perception d’un détail obscur, d’une lueur animale, d’une colère ou d’une folie interroge sur la nature profonde des êtres.

 

[3.11] Painter

Moientraindepeindrebassedef